Accueil 

Seigneurie de Saint-Bonnet.

C'est en 1519, que nous voyons pour la première fois apparaître dans les textes la mention de la Seigneurie de Saint-Bonnet.

 Elle est alors en possession de la famille de Minvielle , puis la seigneurie de Saint-Bonnet appartient aux familles Galisson, de Beyres, dont Jean de Beyres qui  avait semble-t-il une activité importante de négoce à Bordeaux.

Dans les minutes de Maître Grenier notaire à Bordeaux, nous voyons une grande quantité d'actes pour Jean de Beyres, il prêtait beaucoup d'argent, il achetait beaucoup de barriques, il acheta en 1624 de nombreuses parcelles de terre pour agrandir le domaine de la Seigneurie de Saint-Bonnet .

Puis la Seigneurie de Saint-Bonnet appartient aux familles Desaigues, de Maignol, Guitard, Caravanne, et Leboeuf.

En 1903 Etienne André Lafon  rachète le Domaine à la vente au tribunal, faites à la requête des créanciers de la famille Leboeuf. C'est sa petite fille et son mari, Madame & Monsieur Merlet-Lafon aidés de leurs enfants qui dirigent aujourd'hui le Château Tour Saint-Bonnet.

La Fuie ou Colombier.

Il existait sur le domaine de la seigneurie de Saint-Bonnet une fuie, qui était autrefois un petit colombier.

Il se situait vraisemblablement au lieu-dit "à la Fue"  et noté dans le cadastre de 1831 comme "Tour démolie".

Il est possible que le colombier soit la réutilisation d'une tour de la maison forte médiévale.

 

La Chapelle Saint-Marc.

Il y avait une Chapelle sous l'invocation de Saint Marc à Saint-Bonnet.

Elle était déjà construite en 1608, partiellement en ruine en 1722 et complètement détruite en 1786.

 

Les vignes

Elles bénéficient toujours de ce terroir admirable, sur les meilleures croupes graveleuses de la commune.

Composées à majorité de Merlot et Cabernet Sauvignon, auxquels s'ajoutent une note de Petits Verdots et de Côt, elles sont âgées de 20 à 40 ans.

Travaillées manuellement et traditionnellement, elles produisent un excellent vin, fin et bouqueté, considéré à juste titre, comme l'un des meilleurs "Bourgeois du Médoc".

 

Haut de Page